• 6 63 97 16 91
  • ligue-occitanie@losnw.fr

Téléski (ou Cablepark)

Le téléski nautique plus couramment appelé Cablepark est un mode de traction différent du bateau, permettant la pratique du wakeboard, du Wakeskate, du kneeboard ou du ski  sur un plan d’eau. La traction, au lieu d’être assurée par un bateau à moteur, est assurée électriquement par un système de câbles, à l’instar du dispositif utilisé pour les téléskis alpins.

Créé dans les années 1960 par un ingénieur allemand, Bruno RIXEN, qui trouvait l’attente dans les clubs de ski nautique trop longue, le téléski a révolutionné la pratique de ce sport. Cet équipement, dont le principe est assez similaire à celui du téléski alpin, est une installation constituée de 2 à 6 pylones qui soutiennent un câble métallique sans fin et qui entraîne les skieurs sur le plan d’eau. Les pratiquants démarrent à partir d’une aire de départ extérieure au tracé.  Chaque skieur ou rider peut faire autant de tours qu’il le souhaite et s’arrête en lâchant le palonnier peu avant l’aire de départ. S’il tombe, un bateau de sécurité vient le récupérer et le ramène s’il est loin du ponton de départ, sinon il revient à pieds par la berge. La vitesse de traction peut varier de 15 Km/h pour l’apprentissage des jeunes enfants  à 30 km/h pour les wakeboarders, des créneaux horaires pouvant être aménagés en fonction de la demande.

Cette installation peut donc satisfaire tous types de pratique (ski classique, wakeboard et wakeskate) du débutant au skieur de haut niveau. Un téléski peut accueillir jusqu’à 12 skieurs en même temps. Cette capacité permet de rendre les tarifs très abordables.